Pourquoi nous rejoignons le Front populaire ?

Des images et un communiqué à faire tourner sur les réseaux, avec les camarades de La Buse, le STAA CNT-SO, Formes des Luttes, le Snéad-CGT et Sud CT. ↓

À Nouveau Front populaire, nouveau mouvement social intégral !

Il est essentiel de soutenir la coalition des partis de gauche et de rejoindre le Nouveau Front populaire en agissant par tous les moyens nécessaires et appropriés.
À nous, d'investir la vie associative, politique et syndicale pour valoir les droits de tous·tes.
On est [encore] là.

PARTOUT la lutte continue dans la rue, dans les urnes...

front_populaire_flyer.pdf
INSTAGRAM FACEBOOK

Visuels • Théo Garnier-Greuez / Clément VALETTE / Mary-loup / Magali BRUEDER / Clément Buée pour Formes des Luttes


Pour les camarades CGT qui souhaitent se MOBILISER, AIDER, TRACTER ensemble avec d'autres camarades : il y a les 97 unions départementales qui regroupent les syndicats et sections syndicales de toutes professions d’un même département. Peut-être que vous pouvez retrouver la votre sur cette carte ► ICI

TRIBUNE À SIGNER !

Parce qu'il est grand temps de faire collectif et de préserver ce qu’il nous reste de dignité et de survie (et de Sécurité Sociale), on a besoin de vous et de votre soutien !

Une quarantaine d’organisations professionnelles et plus de 14 000 artistes-auteur·ices, dont Pénélope Bagieu, Lucas Belvaux, Philippe faucon, Alain Guiraudie, Arthur Harari, Agnes Jaoui, Ange Leccia, Nicolas Mathieu, Catherine Meurisse, Usul, appellent à soutenir la proposition de loi visant à intégrer les artistes-auteur.ices dans la caisse commune de l’assurance chômage.
Un projet porté par la @labuse.collectif - @snapcgt - @staacntso - @lasrf1968 avec la commission culture du PCF et le député Pierre Dharéville.
La proposition de loi vient d'être redéposée à l'Assemblée Nationale avec le soutien de 8 groupes parlementaires sur 10 (le RN et Renaissance se sont abstenu !) et c'est déjà une petite victoire !

JE SIGNE LA TRIBUNE !

C'est maintenant à vous de propager la bonne parole auprès de votre entourage : artistes-auteur·ices, entourage famillial, élu·es, député·e (de votre circonscription)...

Soyons nombreux-ses à faire entendre nos voix et à interpeller sur l'urgence de mieux protéger les créateurices.

La proposition de loi est actuellement soutenue par plus de 40 organisations professionnelles dont @ligue_auteurs_pro - @sdscenaristes - @caap.comite - @sneadcgt - @lemassicot_union - @lacharteauteursillustrateurs - @ceacommissaires

la tribune dans Le Monde

ON NE LÂCHE RIEN ! VOUS AVEZ TOUT POUR faire votre influenceur·euse (syndicale).

Tous les outils sont sur le SITE : brochure de présentation à lire et télécharger + flyer + tribune + évènements à venir !

♥ LE FLYER à IMPRIMER avec le QRCode

flyer.continuite-revenus-artistes-auteurices.pdf


N'attendons pas et battons-nous pour acquérir de nouveaux droits ! SYNDIQUE-TOI !

Design graphiqueJimmy Cintero
PhotoAlexandre Biville
Visuel • Yannick Lecoeur

POUR une continuité de revenus

POUR UNE CONTINUITÉ DE REVENUS DES ARTISTES-AUTEUR·ICES

Face à l'hydre que sera France Travail (entièrement inspirée de la rhétorique d’extrême-droite sur “l’assistanat”), dans un pays riche comme le nôtre, la solidarité est entièrement possible et nous pouvons garantir à quiconque de vivre avec un revenu décent, sans craindre l’avenir.
Le collectif composé de syndicats et d'organisations professionnelles : le SNAPcgt , La Buse , le Syndicat des Travailleur.euse.s Artistes / Auteurs, piloté par la commission culture du PCF a travaillé à la rédaction d'une proposition de projet de loi (PPL) pour la mise en place d'une continuité de revenus des artistes auteur·ices ainsi que d'une brochure visant expliquer la nécessité et la nature de la proposition.

C'est un pas décisif vers le droit au salaire pour les artistes-auteur·ices.

POUR EN SAVOIR + sur cette proposition de loi et télécharger la brochure c'est ici ► continuite-revenus.fr

TOUT POUR faire ton influenceur·euse syndicale.

Tous les outils sont sur le SITE : brochure de présentation à lire et télécharger + flyer + évènements !


Le 6 décembre 2023, ce collectif présentait ces textes à la Bourse du travail à Paris dans la mythique salle Ambroise Croizat. 150 artistes auteur·ices étaient présent·es pour poser leurs questions.
Vous pouvez la visionner et la partager via la chaîne YouTube du SNAPcgt.

Un immense merci à David pour son excellent travail de captation et de montage.


C'est quoi ce projet de loi ?

Elle dit quoi, la proposition de loi ?

On intègre les artistes-auteur·ices à l'assurance chômage.
On prend les 12 derniers mois et on regarde si vous avez touché au moins 300 heures Smic (3456 euros brut) de revenus artistiques quels qu'ils soient (droits d'auteur, factures, bourses, etc.)
Si c'est le cas, c'est bien : vous accédez à l'indemnisation pour un an. La caisse de l'assurance chômage vous garantit au moins 1200 euros net (85 % du Smic) par mois.
On finance tout ça grâce à une augmentation du taux de contribution des diffuseurs.

N'attendons pas et battons-nous pour acquérir de nouveaux droits ! SYNDIQUE-TOI !

Design graphiqueJimmy Cintero
PhotoAlexandre Biville

Pour le retrait définitif de la loi "asile et immigration"

Nous, syndicats, collectifs, travailleur·euses du monde de l’art et de la culture sommes scandalisées par l’adoption du projet de loi dit «asile et immigration». Cette loi xénophobe aura des répercussions dévastatrices pour des centaines de milliers de personnes exilées en France.
Ce projet de loi remet en cause les droits fondamentaux et les engagements internationaux de la France. Cette loi – la plus régressive depuis 40 ans – va précariser davantage les travailleur·euses et les étudiant·es avec ou sans papiers.
Cette loi constitue une attaque directe contre les libertés publiques en bafouant le droit d’asile, et ternit l’image de la France qui se prétend défenseure des valeurs d’égalité. Nous exigeons le retrait immédiat de cette loi !

Nous appelons tous·tes les travailleur·euses de l’art et au delà à manifester partout en France ce dimanche 21 janvier pour défendre une politique migratoire accueillante, humaniste et solidaire !

Un cortège de travailleur·euses de l’art se formera à Paris place du Trocadéro à 14H.
Les autres départs sont à retrouver ici !

Le communiqué d’appel à manifestation signé par plusieurs organisations est à retrouver ici !

SIGNATAIRES
SNAP CGT
Staa Cnt-So
Snéad Cgt
Syndicat des scénaristes
Syndicat Le Massicot
La Buse
L’atelier des artistes en exil
Formes des luttes
Polynome
La vie gagnée
Les mots de trop

Crédit photo de la manifestation parisiennne • Caroline Constant

Encrons la LUTTE !

ENCRONS LA LUTTE

Défendons un projet révolutionnaire !

Face à leur régression, le SNAP CGT revendique :

Le retrait du projet du gouvernement et la mise en place d’un véritable projet politique porteur d’une retraite à 60 ans ;
L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et l’augmentation générale des rémunérations du travail.
Retrouver l’ambition politique de la sécurité sociale de 1945 pour créer une sécurité sociale protectrice et universelle.
La mise en œuvre d’un droit à la continuité de revenus pour les travailleur·euses de l’art.
La suppression du système de retraite à points de l’IRCEC pour basculer l’ensemble de nos cotisations vers le régime général.

Dans ce contexte, le SNAP CGT appelle les travailleur·ses de l’art et au delà à se mettre en grève et à rejoindre les manifestations partout en France.

Nous appelons les artistes-auteur·ices à venir porter des images revendicatives dans le cortège.

crédit photos • Isabelle Jego et Caroline Constant


Le lien du DISCORD du SNAPcgt (forum en ligne) pour tou·tes avec des accès pour les syndiqué·es à jour ! Artiste, auteur·ice, travailleur·euse de l'art, organisons-nous ! On vous y attend pour s'organiser et lutter pour nos conditions de travail !

Mobilisons-nous le 19 Janvier !

APPEL aux travailleuses et travailleurs de l’art et au delà !

Cher·es collègues, nous vous appelons à rejoindre les manifestations du jeudi 19 janvier contre la réforme des retraites. La Première Ministre a annoncé ce 10 janvier 2023 le report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans avec une accélération de l’augmentation de la durée de cotisation.
Le gouvernement nous explique que cette “réforme” est nécessaire et qu’il n’y a pas d’alternative. C’est faux ! Le système des retraites n’a pas de souci majeur de financement. La réalité, c’est que le gouvernement poursuit sa logique capitaliste : travailler toujours plus pour enrichir le patronat (et les actionnaires) et financer les réductions d’impôts et de cotisations aux entreprises.
Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleur·ses.
Elle serait un nouveau recul pour les droits des travailleur·ses de l’art et n’apporterait aucune réponse à notre situation sociale catastrophique.Elle aggraverait la précarité des artistes-auteur·ices compte tenu de la faiblesse et de l’irrégularité de nos revenus, de notre difficulté à valider nos trimestres de retraite, elle renforcerait les inégalités femmes-hommes...
Les travailleuses et travailleurs de l’art veulent autre chose que des pensions misérables ou la perspective de vivre avec le minimum vieillesse.

Face à leur régression, le SNAP CGT revendique :

Le retrait du projet du gouvernement et la mise en place d’un véritable projet politique porteur d’une retraite à 60 ans ;
L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et l’augmentation générale des rémunérations du travail.
Retrouver l’ambition politique de la sécurité sociale de 1945 pour créer une sécurité sociale protectrice et universelle.
La mise en œuvre d’un droit à la continuité de revenus pour les travailleur·euses de l’art.
La suppression du système de retraite à points de l’IRCEC pour basculer l’ensemble de nos cotisations vers le régime général.

Dans ce contexte, le SNAP CGT appelle les travailleur·ses de l’art et au delà à se mettre en grève et à rejoindre les manifestations jeudi 19 janvier partout en France.

Nous appelons les artistes-auteur·ices à venir porter des images revendicatives dans le cortège.

Plus d'infos sur les lieux de rendez-vous très vite ici...

PARTAGER l'appel à se MOBILISER sur Instagram et Facebook !

L'Urssaf version 2022 !

L'URSSAF ! C'est de saison !

Pour les artistes-auteur·rices qui n'ont pas pu MODULER à temps (la dead-line était le 30 septembre) et qui se retrouvent avec un appel de cotisations et un montant conséquent pour le 4e trimestre 2022, quelques explications s'imposent !
Le montant du 4e trimestre est supposé correspondre à l'addition des deux montant suivants :
1 ► le montant du reste dû pour 2021 (tu peux calculer le montant que tu dois annuellement et déduire les éventuels acomptes déjà payés en 2021).
2 ► le montant de l'acompte provisionnel 2022 (les autres acomptes payés en 2022 ne seront pris en compte qu'au moment de la régularisation quand ton résultat 2022 sera connu et déclaré à l'Urssaf Limousin en 2023).

C'est pas simple cette histoire ! Et c'est pas faute en tant que syndicat, de s'être battu l'année dernière, à coups de réunions ministérielles chronophages pour que chaque artiste-auteur·rice puisse moduler chaque trimestre, voire à tout moment. À ce jour, on ne sait pas vraiment si c'est possible mais tu peux toujours demander la modulation en envoyant un mail sur ton espace en ligne Urssaf dans “messagerie”.

Si tu juges le montant de ce 4eme trimestre trop important (surtout quand le montant de tes revenus artistiques 2021 est drastiquement différent de celui de 2022) et que tu n'as pas la trésorerie...
UN CONSEILDemande immédiatement la modulation à 0 ou bien module au montant le plus juste de tes revenus artistiques 2022 ! Et n'oublie pas de MODULER en janvier 2023 quand ce sera possible !
Et sinon tu peux écrire à l'Urssaf pour demander un délai de paiement par courrier ou bien par mail (toujours) sur ton espace personnel en ligne de l'Urssaf !

HEY! L'Urssaf peut te devoir des sous !

Attention, ils ne te seront remboursés que si tu les réclame !

Pour les artiste-auteur·rices qui ont eu la même mésaventure l'année dernière (une somme conséquente à payer)...
UN CONSEILRegarde bien ta "notification 3 en 1" reçue en messagerie sur ton espace personnel jusqu'à la fin et surtout la page 3 parce que si tu vois un chiffre avec un - devant et bien ça veut dire que l'Urssaf te doit des sous et que tu as sur-cotisé·e l'année dernière.
Et évidemment cela n'apparaît pas dans l'onglet "Cotisations § paiements" et ni ensuite dans "Historique des paiements" et cerise sur le gâteau, l'Urssaf ne peut pas déduire cette somme de tes futures cotisations.

Tiens donc ! Merci le nouveau site qui bug dont les agent·es n'ont pas la maitrise totale.

Si c'est ton cas et que tu souhaites être remboursé·e rapidement, c'est possible et il faut juste envoyer un mail via ton espace personnel de l'Urssaf avec ton RIB (en bref tout est expliqué sur la dernière page de ta "notification 3 en 1" comme les shampoings)...mais ENCORE UNE FOIS il faut réclamer le remboursement !

BON COURAGE et BONNE LUTTE !

CONGRÈS § COLLOQUE • Paris 2022

Du 14 au 16 octobre 2022 prochain, le Syndicat National des Artistes Plasticiens CGT organise à la Bourse du Travail de Paris son Congrès, au 29 boulevard du Temple.
Événement majeur de la vie de notre syndicat, le Congrès permet de nous retrouver, d'échanger et de débattre sur les enjeux de nos professions et de notre statut. Il fixe collectivement des objectifs qui permettent de tenir une continuité de nos actions et de notre méthodologie malgré le bousculement du flot des actualités.

Cette année, un cycle de tables rondes est prévu, autour de trois questions essentielles :

— Comment améliorer le quotidien des artistes-auteur·es ?
— Salaire à vie, sécurité sociale pour tous, des utopies ?
— Discriminations dans le monde de l’art, comment les identifier et les combattre ?

Artistes, sympathisant·es et acteur·es des arts visuels sont convié·es à échanger et débattre au cours des différentes tables rondes.
L'entrée y est libre et gratuite pour tous·tes.

LIEU

Bourse du travail
29 boulevard du Temple
Paris 3ème
Métro • République ou Filles-du-Calvaire


VENDREDI 14 Octobre

TABLE RONDE N°1 / Améliorer le quotidien

16H - 18H30
Avec Wilhelmina HUGUET (juriste à la SAIF),
Fabrice GEERTS (ancien salarié de la Maison des Artistes, transféré à l'URSSAF)
et Coline BOURET (LFI / Union Populaire).

snap_2022_11_18_ep01.mp3
snap_2022_11_18_ep02.mp3
snap_2022_11_25_ep03.mp3
snap_2022_11_25_ep04.mp3


SAMEDI 15 Octobre

TABLE RONDE N°2 / Utopies, salaire à vie, sécurité sociale

10H - 12H
Avec Nathalie MOUREAU (économiste, spécialiste de la culture),
Aurélien CATIN (auteur et membre du collectif La Buse),
et Denis GRAVOUIL (CGT Spectacle).

ERRATUM ! Nathalie MOUREAU est remplacée par Grégory JERÔME (coordinateur du centre de formation des plasticiens intervenants à la HEAR et membre du groupe Economie Solidaire de l'Art)
snap_2022_12_02_ep05.mp3
snap_2022_12_02_ep06.mp3
snap_2022_12_09_ep07.mp3
snap_2022_12_09_ep08.mp3

TABLE RONDE N°3 / Violences systémiques dans le monde de l'art

14H - 17H

La table ronde débutera par une présentation de l’Observatoire de la Liberté de Création.
Avec Sophie VELA (étudiante et co-fondatrice de l'association Les Mots de Trop),
Marie DOCHER (photographe et membre du collectif La Part des Femmes),
et Pascale OBOLO (cinéaste, chercheuse, plasticienne).

snap_2022_12_16_ep10.mp3
snap_2022_12_23_ep11.mp3
snap_2022_12_23_ep12.mp3

L'événement est produit avec le soutien d'Audiens et de La Saif.

communique-de-presse.pdf


ASSISTER aux Tables rondes depuis chez vous !

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer, le SNAPcgt se modernise et vient de créer sa chaîne YouTube. Bref (si tout va bien dans la connexion) les tables rondes seront retransmises en direct le vendredi et le samedi !
Vous pouvez dès à présent vous abonner ou enregistrer le lien dans vos favoris !
Mais si les DIRECTS (c'est une première pour nous !) ne marche pas ou que vous ne pouvez pas les suivre, les 3 tables rondes sont enregistrées par un professionnel et seront disponibles prochainement en podcast !


Dimanche 16 octobre

10H à 17H au 14-16 rue des Lilas Paris 19ème
Journée RÉSERVÉE aux adhérent·es du SNAPcgt (débat sur le document d'orientation, réunion de la nouvelle CE nationale, élection d'un bureau...)