Tous les articles dans "Censures" :

> Défendons les libertés de création et d’expressions
18 janvier 2016

> censure de Mounir Fatmi par la Villa Tamaris de La Seyne-sur-Mer
16 mars 2015

> non-assistance à exposition en danger !
6 février 2015

> La République blessée
7 janvier 2015

> pudibonderies intolérantes
19 octobre 2014

> censure à Moustiers Sainte Marie, la Maire fait emmurer une fresque.
22 juillet 2014

> L’OBSERVATOIRE DE LA LIBERTÉ DE CRÉATION S’OPPOSE À LA CENSURE À AUBAGNE
19 juin 2014

> LETTRE OUVERTE DE L’OBSERVATOIRE DE LA LIBERTÉ DE CREATION
25 mars 2014

> VIOLENCES ANTICREATION
23 juin 2013

> affiche censurée
14 juin 2013

> Printemps des Arts Fair de Tunis
17 juin 2012

> Elus : vos engagements contre la censure
20 février 2012

> soutien au Théâtre du Rond Point le 8 décembre à 18h30
8 décembre 2011

> AVIGNON : le retour des croisés
19 avril 2011

> « Je crois aux miracles »
19 avril 2011

> interdiction aux mineurs de l’exposition de Larry Clark, obligation aux mineurs d’être accompagnés pour l’expo Reiser...
5 octobre 2010

> censures
6 juillet 2010

> En France, on craint de critiquer le "grand" timonier.
14 février 2010

> nous n’irons pas en Iran...
23 juillet 2009




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  Défendons les libertés de création et d’expressions
Écrit par Guillaume Lanneau le 18 janvier 2016 à 13h57

Le SNAPcgt condamne avec la plus grande vigueur la décision d’Artcurial de retirer l’œuvre d’Ernest Pignon Ernest de sa vente aux enchères du 27 Janvier, accédant ainsi à la demande de l’ambassade d’Israël.

Cette attitude est d’autant plus scandaleuse qu‘elle concerne une vente aux enchères au profit de Reporters sans frontières qui lutte pour le respect de la liberté d’expression dans le monde !

La liberté d’expression est protégée en france, l’intervention de l’ambassade d’Israël relève d’une ingérence inacceptable. Le SNAPcgt tient à apporter son soutien aux organisateurs - Libération et Reporters sans frontières - et, particulièrement à l’artiste, soulignant qu’une telle attitude peut avoir des conséquences graves sur l’art, les artistes et la démocratie.

(JPG)
image Libération - Ernest Pignon Ernest