Tous les articles dans "Archives" :

> photographes • un questionnaire d’enquête
28 juin 2014

> JOURNÉE DE MOBILISATION NATIONALE LE 26 JUIN !
22 juin 2014

> SAMEDI 12 AVRIL : MARCHONS CONTRE L’AUSTERITE !
11 avril 2014

> Le BLOC, squatt social et artistique à préserver
18 novembre 2013




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  SAMEDI 12 AVRIL : MARCHONS CONTRE L’AUSTERITE !
Écrit par Guillaume Lanneau le 11 avril 2014 à 10h33

Maintenant ça suffit ! Marchons contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses

Pour Paris - Samedi 12 Avril - 14h00 - De République à Nation

RDV devant l’entrée du Caveau de la République - 23 Place de la République (côté bd St Martin)- Paris

Syndicalistes, acteurs du monde de la culture, animateurs de mouvements associatifs, universitaires, responsables et élus de formations politiques ont signé l’appel ci-dessous et organisent une marche nationale ce samedi 12 avril notamment à Paris, de République à Nation. Le SFA appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à se joindre à la marche et à signer l’appel.

Nous n’en pouvons plus de voir la droite et l’extrême-droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l’autre, d’intolérance, de racisme, de sexisme, d’homophobie et d’intégrisme.

En France, comme dans toute l’Europe, la rigueur budgétaire et l’austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain. Les conséquences sont là : services publics démantelés, acquis sociaux mis à mal... Le chômage monte, la précarité s’étend, les jeunes galèrent, les salaires et les retraites sont en berne. Les inégalités se creusent tandis que les grandes entreprises versent aux actionnaires des dividendes insolents. Partout ces politiques provoquent indignations, colères et désespoirs. Elles nous révoltent.

Elles s’accompagnent du recul général des droits : à l’éducation, à l’emploi, à un revenu correct, à la santé, à un logement stable et décent. Les inégalités d’emploi et de rémunération attaquent plus durement les droits des femmes et des migrant-e-s. La répression s’abat sur les sans papiers, les Roms, les plus précaires, et celles et ceux qui les défendent. Des choix politiques résolument à gauche s’imposent !

(JPG)
image François Miehe