Tous les articles dans "Autres" :

> #8mars15h40
3 mars 2017

> un attentat qui vise le cœur de notre démocratie
8 janvier 2015

> Salon Drawing now, une déplorable issue
24 mars 2014

> retraites : mobilisation du 15 octobre
8 octobre 2013

> GRECE : écran noir - radio muette
12 juin 2013

> Agression mortelle de Clément Méric
8 juin 2013

> international (CSI) : Turquie - Bangladesh
7 juin 2013

> EGALITE-E-S : défense des droits syndicaux des LGBT
15 mai 2013

> UN 1ER MAI DE MOBILISATION ET DE SOLIDARITE
22 avril 2013

> Arrêtez de nous souhaiter « Bonne fête ! »
8 mars 2013

> Journée unitaire du 5 mars
3 mars 2013

> Oui au mariage pour tous !
27 janvier 2013

> COMMUNIQUE DE LA FEDERATION CGT DU SPECTACLE SUR LES PROPOS TENUS PAR C. GUEANT ...
6 février 2012

> Pour la publication du rapport sur le financement des syndicats
15 décembre 2011

> contre la fiscalisation de la justice
16 septembre 2011

> Manuels scolaires et théorie du genre - Lutter contre les lobbies réactionnaires
2 septembre 2011

> Assassinat, arrestation et violences
5 avril 2011

> ECONOMIE : Les Ministres des Finances du G20 font fausse route
25 mars 2011

> Le Front National contre la Cgt
10 mars 2011




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  retraites : mobilisation du 15 octobre
Écrit par SNAPcgt le 8 octobre 2013 à 13h57

Le gouvernement Ayrault tente de faire croire que sa réforme du régime des retraites est une réforme « juste » et équilibrée.

Il s’agit pourtant bien d’aggraver une nouvelle fois les conditions de départ en retraite, sans toucher officiellement à l’âge de départ de 62 ans.

Dans les faits, beaucoup de travailleurs de nos métiers vont difficilement atteindre avant 67 ans les 44 annuités nécessaires à une retraite à taux plein :

-  celles et ceux qui auront commencé après plusieurs années d’études ;

-  les salariés intermittents notamment qui auront connu des périodes de chômage non indemnisées ;

-  les femmes qui auront dû interrompre leur carrière pour raison de maternité ...

-  les artistes et auteurs, non salariés, dont la précarité est la plus extrême.

De plus, le projet de loi, sous couvert d’équité, abaisse le seuil de 200 heures à 150 heures par mois validant un trimestre mais institue un plafond de prise en compte du revenu à 1,5 SMIC : en clair, les cotisations seraient arrêtées à cette hauteur pour beaucoup de salariés percevant des revenus mensuels disparates !

Enfin, les retraités eux-mêmes sont mis à contribution avec la désindexation de la revalorisation des pensions, bref une baisse en euros constants alors que nombre de pensions sont déjà faibles.

La Cgt propose de revenir à la retraite à 60 ans à taux plein pour toutes et tous, un niveau de pension égal à 75 % du dernier salaire et demande une autre réforme du financement avec la mise à contribution des revenus financiers du capital.

Financer les retraites, c’est possible ! Toutes et tous ensemble dans l’unité pour exiger une autre réforme, réellement équitable !

Mardi 15 octobre à 12h30 (place Saint - Augustin).

Manifestation Régionale et rassemblement face à l’Assemblée Nationale

RDV FEDERAL : 12H30 à l’angle du boulevard Malesherbes et de la rue Lavoisier (n° pairs)


à Nantes : RV 13 h devant la Préfecture


Marseille : 10h30, vieux port


Amiens : Hôtel de Ville, 16h30


Strasbourg, Place De Lattre, 10h30


Rennes, ancienne préfecture Marthenot, midi


Bordeaux, Place de la République, 11h30


carte des manifestations en France