Tous les articles dans "Autres" :

> un attentat qui vise le cœur de notre démocratie
8 janvier 2015

> Salon Drawing now, une déplorable issue
24 mars 2014

> retraites : mobilisation du 15 octobre
8 octobre 2013

> GRECE : écran noir - radio muette
12 juin 2013

> Agression mortelle de Clément Méric
8 juin 2013

> international (CSI) : Turquie - Bangladesh
7 juin 2013

> EGALITE-E-S : défense des droits syndicaux des LGBT
15 mai 2013

> UN 1ER MAI DE MOBILISATION ET DE SOLIDARITE
22 avril 2013

> Arrêtez de nous souhaiter « Bonne fête ! »
8 mars 2013

> Journée unitaire du 5 mars
3 mars 2013

> Oui au mariage pour tous !
27 janvier 2013

> COMMUNIQUE DE LA FEDERATION CGT DU SPECTACLE SUR LES PROPOS TENUS PAR C. GUEANT ...
6 février 2012

> Pour la publication du rapport sur le financement des syndicats
15 décembre 2011

> contre la fiscalisation de la justice
16 septembre 2011

> Manuels scolaires et théorie du genre - Lutter contre les lobbies réactionnaires
2 septembre 2011

> Assassinat, arrestation et violences
5 avril 2011

> ECONOMIE : Les Ministres des Finances du G20 font fausse route
25 mars 2011

> Le Front National contre la Cgt
10 mars 2011




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  Manuels scolaires et théorie du genre - Lutter contre les lobbies réactionnaires
Écrit par le 2 septembre 2011 à 20h28

La CGT exige du gouvernement de ne pas céder aux revendications réactionnaires de certaines associations, relayées par 80 députés UMP, qui visent à faire retirer les manuels scolaires de SVT (Science de la Vie et de la Terre) de classe de 1ere sous prétexte que la théorie du genre n’y a pas sa place.

Cette théorie, datant des années 1970, affirme que, si le sexe homme ou femme est défini biologiquement, l’identité sexuelle, c’est-à-dire la masculinité et la féminité, est aussi une construction socioculturelle.

Les récentes déclarations tendent à faire l’amalgame entre orientation sexuelle et identité de genre ce qui est bien méconnaitre cette question. En effet, les lesbiennes, gays et bisexuel-le-s ne se posent pas forcément de question d’identité et les trans peuvent être hétérosexuel-le-s, lesbiennes, gays ou bisexuel-le-s. Les allégations de ces lobbies qui prétendent que cette question n’est pas à l’ordre du jour des programmes scolaires ne cachent que des relents de sexisme, d’homophobie, de transphobie et la volonté de refuser la diversité de la société actuelle.

La CGT rappelle que le rôle de l’Ecole est de permettre une réelle émancipation de l’ensemble des jeunes en leur présentant notamment cette diversité, en luttant contre les stéréotypes et contre l’ensemble des discriminations.

La CGT rappelle que les discriminations LGBTphobes (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans) sont encore trop nombreuses et qu’elles impactent fortement certains jeunes : ainsi, le taux de suicide chez les jeunes homosexuels et transgenres est beaucoup plus important que chez les adolescents hétérosexuels.

La lutte contre les discriminations LGBTphobes est aussi du ressort du monde éducatif.

Le ministère ne doit pas se contenter d’une lutte de façade et d’affichage. Il doit maintenant mettre ses paroles et ses actes en adéquation. La création d’un Conseil scientifique contre les discriminations en avril dernier, auquel la Fédération de l’Education, de la Recherche et de la Culture (FERC) CGT avait demandé à participer (et dont l’organisation est toujours sans nouvelle), ne doit pas dédouaner le gouvernement des autres actions dans cette optique.

La CGT demande donc au gouvernement de prendre ses responsabilités face à cette polémique sur les manuels scolaires et de mettre en œuvre des actions réelles pour lutter contre les discriminations sexistes et LGBTphobes.

Montreuil, le 1er septembre 2011

http://www.cgt.fr/Lutter-contre-les-lobbies.html