Tous les articles dans "Autres" :

> un attentat qui vise le cœur de notre démocratie
8 janvier 2015

> Salon Drawing now, une déplorable issue
24 mars 2014

> retraites : mobilisation du 15 octobre
8 octobre 2013

> GRECE : écran noir - radio muette
12 juin 2013

> Agression mortelle de Clément Méric
8 juin 2013

> international (CSI) : Turquie - Bangladesh
7 juin 2013

> EGALITE-E-S : défense des droits syndicaux des LGBT
15 mai 2013

> UN 1ER MAI DE MOBILISATION ET DE SOLIDARITE
22 avril 2013

> Arrêtez de nous souhaiter « Bonne fête ! »
8 mars 2013

> Journée unitaire du 5 mars
3 mars 2013

> Oui au mariage pour tous !
27 janvier 2013

> COMMUNIQUE DE LA FEDERATION CGT DU SPECTACLE SUR LES PROPOS TENUS PAR C. GUEANT ...
6 février 2012

> Pour la publication du rapport sur le financement des syndicats
15 décembre 2011

> contre la fiscalisation de la justice
16 septembre 2011

> Manuels scolaires et théorie du genre - Lutter contre les lobbies réactionnaires
2 septembre 2011

> Assassinat, arrestation et violences
5 avril 2011

> ECONOMIE : Les Ministres des Finances du G20 font fausse route
25 mars 2011

> Le Front National contre la Cgt
10 mars 2011




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  Assassinat, arrestation et violences
Écrit par Pierre Garçon le 5 avril 2011 à 19h43

L’artiste Ai Weiwei arrêté par la police à l’aéroport international de Pékin

Reporters sans frontières s’inquiète du sort du célèbre artiste et dissident Ai Weiwei (艾未未), arrêté dimanche 3 avril 2011 au matin à l’aéroport international de Pékin, alors qu’il était sur le point de prendre un avion à destination de Hongkong. Huit membres de son équipe ont également été interpellés par la police de Pékin.

Suite article RSF


Paris condamne l’assassinat de Juliano Mer-Khamis

La France a condamné mardi l’assassinat de Juliano Mer-Khamis, "artiste engagé et avant-gardiste, metteur en scène et comédien", qui est un "acte odieux et lâche", et demandé la traduction en justice de son ou ses auteurs.

lire l’article


COMMUNIQUE DE PRESSE DES REALISATEURS DU FILM

" GAZA-STROPHE, PALESTINE "

Un commando de la LDJ a attaqué le cinéma St Michel à Paris qui, programme le film Gaza-strophe, Palestine

Dimanche 3 avril à 17h55, un commando d’une vingtaine d’individus, membres de la LDJ (Ligue de Défense Juive), s’est attaqué au Cinéma Espace St Michel (Paris Vème) qui projette en ce moment notre film documentaire "Gaza-strophe, Palestine". Grâce à l’intervention du projectionniste, leur opération a échoué, et les séances programmées ont pu se dérouler comme prévu.

Equipés de chaînes et d’antivols, le commando (formé de jeunes gens très excités) a tenté d’enfermer le projectionniste et l’ouvreuse derrière la caisse du cinéma afin de pouvoir interrompre la séance.

Mais le personnel du cinéma a courageusement résisté à l’agression et appelé la police. Visiblement surpris par cette résistance inattendue, les agresseurs ont rapidement pris la fuite, après avoir frappé le projectionniste, et promis de brûler le cinéma. Ils ont collé dans le hall les autocollants de la Ligue de Défense Juive, et jeté des tracts haineux.

Une plainte a été déposée par le projectionniste, le directeur du cinéma envisage les suites judiciaires et dénonce l’agression contre son cinéma.

Après les pressions diverses des groupes intolérants pro-israël qui ont conduit à la déprogrammation du film à Versailles, et d’un débat à Ris Orangis, le 16 mars, les menaces et intimidations de leurs nervis racistes (dont le guide spirituel le rabbin Meir Kahane appelait à tuer les Arabes et à former le grand Israël sur toute la Palestine après en avoir expulsé tous les Palestiniens) ne nous empêcheront pas de continuer à animer sereinement les projections du film à Paris et ailleurs.

Les réalisateurs, Samir Abdallah et Khéridine Mabrouk Le film Gaza-strophe, réalisé par Samir Abdallah et Khéridine Mabrouk, est en salles depuis le 16 mars. Salué par la critique, et couronné de plusieurs prix internationaux, il a néanmoins été l’objet d’attaques nombreuses des lobbys pro-israéliens.

Communiqué de Claude Gérard, Directeur du Cinéma Espace Saint-Michel

communiqué de l’observatoire de la liberté de création concernant "l’affaire" du cinéma St Michel

Non à l’intolérance ! l’Observatoire soutient le responsable de l’Espace Saint-Michel attaqué par un commando

Le dimanche 3 avril, en fin d’après midi, un groupe d’individus a tenté d’empêcher la projection du film « Gaza-strophe, Palestine » de Samir Abdallah et Kheredine Mabrouk programmé au cinéma Espace Saint-Michel à Paris depuis le 16 mars 2011.

L’Observatoire de la liberté de création proteste contre l’attaque perpétrée le 3 avril. Elle affirme son soutien à la direction de l’Espace St Michel et rappelle son attachement à la liberté de création et par conséquent à la liberté de programmation qui permet au public de connaître les œuvres.