Tous les articles dans "Bourgogne" :

> ENSA DIJON : SYNDICATS NON GRATA
27 mars 2010




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  ENSA DIJON : SYNDICATS NON GRATA
Écrit par le 27 mars 2010 à 16h43

Les étudiants de l’École Nationale Supérieure des Arts de Dijon bénéficient d’un colloque entrée dans la profession . C’est bien d’y penser, on l’avait suggéré. Un intervenant, artiste expérimenté, représentant syndical, devait y intervenir. Il a été déprogrammé.

Les syndicats et organisations professionnelles d’artistes informent au quotidien les artistes de tous les aspects de la vie professionnelle des arts visuels et plastiques. Ils font le lien et soutiennent les artistes en difficulté avec des diffuseurs, des galeries ou des institutions.

L’ENSA de Dijon veut éviter aux étudiants d’entrer en contact avec des syndicats.
-  Cet acte politique nie l’action collective, pour lui substituer celle de réseaux d’influences prétendus "apolitiques".
-  Cet acte est servile, comme récemment fût le décrochage, à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, d’oeuvres ironiques des propos présidentiels, de peur de déplaire au ministre en visite.
voir article ENSBA Paris

Artistes, étudiants, vous préparez votre entrée dans une vie professionnelle de création.

Vous pouvez croire obtenir succès et reconnaissance si vous êtes sages et obéissants.

Vous pouvez néanmoins
-  vivre votre pratique artistique librement, en lien et non en logique de concurrence avec vos pairs.
-  trouver certaines réponses collectives et sociales à des problèmes professionnels que vous rencontrerez.

Lorsque plus de la moitié des artistes vit en dessous du seuil national de pauvreté, comment croire que les solutions ne résident que par l’individualisme et la débrouille.

L’ENSA de Dijon ne vous propose, pour aborder les Droits d’Auteurs, qu’un interlocuteur : l’ADAGP. Encore un choix politique.

Les organisations professionnelles d’artistes ont créé une autre société d’auteurs, la SAIF.

Comme l’ADAGP, la SAIF collecte et redistribue les droits d’auteurs de ses adhérents, mais avec une différence notable : dès votre entrée à la SAIF, vous y serez à égalité avec les autres sociétaires. Vous pourrez participer, voter et être candidat à son conseil d’administration. à la SAIF, c’est une voix, un même droit pour chacun, sans considération d’ancienneté d’inscription.

Puisque les syndicats d’artistes auteurs sont non grata dans votre école, nous vous adressons ce message par la toile. Via blogs et sites, faîtes passer...

bien cordialement,

Le SNAPcgt Bourgogne snapbourgogne@gmail.com


Les contacts de l’USOPAV

(Union des Syndicats et Organisations Professionnelles d’Artistes Visuels)

-  contact SNAPcgt : vous y êtes (Syndicat National des Artiste Plasticiens Cgt)

-  SNSP : http://www.sculpteurs-plasticiens.org/ (Syndicat National des Sculpteurs et Plasticiens)

-  UNPI : http://www.unpi.net/ (Union nationale des Peintres et Illustrateurs)

-  CAAP : http://www.caap.asso.fr/ (comité des Artistes et Auteurs plasticiens)

-  UPP : http://www.upc.fr/ (Union des Photographes Professionnels)

-  AFD : http://www.alliance-francaise-des-designers.org/ (Alliance Française des Designers)

Le contact de la SAIF, notre société d’auteurs : http://saif.free.fr/

Le contact des assurances sociales des artistes :
-  sécu MdA : http://www.secuartsgraphiquesetplastiques.org/
-  AGESSA : http://www.agessa.org/


- Adhérer à un syndicat, pour connaître et défendre tous vos droits,
-  devenir membre d’une société de droits d’auteurs pour percevoir des rémunérations en droits d’auteurs.
-  Déclarer son début d’activité à la sécurité sociale des auteurs, pour entrer dans la vie professionnelle.