Tous les articles dans "Paris - Île-de-France" :

> Réunion SNAPcgt PIF • le Samedi 11 Avril 2015
31 mars 2015

> 29 janvier : réunion FORUM d’artistes à Montreuil
18 janvier 2015

> SNAPcgt Paris Île de France
7 mars 2014

> réunion plasticiens à Paris, 7 juin
19 mai 2013

> pétition pour la naturalisation des artistes KRISTIN MELLER et RAÚL VELASCO
30 novembre 2012

> Pénurie d’atelier, expulsions, ça suffit !
6 novembre 2011

> graphistes - plasticiens contre le racisme
31 mai 2011

> 8 mois sans sanitaires sur un lieu "Ville de Paris".
8 février 2011

> PARIS : expulsion d’un collectif d’artistes
30 octobre 2010

> accident à La Forge
22 octobre 2010

> soutien à un délégué syndical
9 octobre 2010

> L’argent n’a pas d’odeur, la sécurité non plus...
19 juillet 2010

> La Forge de Belleville reste propriétaire de son nom
29 janvier 2010

> alerte expulsion
19 décembre 2009

> La Forge sous pressions : ATTENTION !
14 novembre 2009

> PROGRAMME du CONGRÈS
7 novembre 2009

> NON AUX EXPULSIONS D’ARTISTES : OUI À LA CONSTRUCTION D’ATELIERS
22 septembre 2009

> nouvelle ALERTE sur LA FORGE !
28 mai 2009

> "Les artistes de la Forge de Belleville ne seront pas expulsés"
15 mai 2009

> NON AUX EXPULSIONS D’ARTISTES
10 avril 2009

> Réunion PAPERASSE ARTISTES à Paris.
31 mars 2009

> Logements Ateliers d’artistes à Paris
16 décembre 2008

> vernissage du droit de présentation publique
7 février 2008




© SNAPcgt 2006
conception graphique : GL
réalisation du site : Clm + SPIP
 
puce  nouvelle ALERTE sur LA FORGE !
Écrit par le 28 mai 2009 à 14h00

La dégradation des relations s’amplifie.

Les artistes de La Forge refusent toujours de signer de reçu en échange de la clef de la grille de l’allée, comme le veut la Direction de l’Action Culturelle de la Ville de Paris (DAC), tant qu’ils n’auront pas celle de l’usine pour accéder à leur atelier.

Des courriers individuels identiques sont envoyés par la DAC, alors que les problèmes rencontrés sont différents, particulièrement pour les artistes dont les ateliers sont situés dans l’usine. Ces courriers ne traitent ni n’évoquent en rien les difficultés rencontrés sur le terrain. Ce silence exprime t-il une indifférence ? Certaines confrontations sont devenues devenues violentes. Une artiste a eu son oeuvre détruite cette semaine (le bras arraché d’une sculpture exposée récemment lors des Portes Ouvertes de Belleville).

"Les menaces, les intimidations, sont intolérables". Une troisième plainte, pour agression, a été déposée au commissariat la semaine dernière.

Il est désormais interdit aux artistes de mettre des rideaux aux fenêtres, sous prétexte qu’ils sont inflammables...

"Allons nous toujours être obligés de détourner leurs plans de découragement ?" demande un artiste.

"Nous avons besoin de vous. Sans médiation, sans dialogue, cela ira en empirant.", poursuit-il dans un courriel collectif.

Le SNAPcgt propose sa médiation mais les procédures engagées par la ville excluent (volontairement ?) les organisations professionnelles.

............

autre article sur La Forge de Belleville :

Les artistes de la Forge de Belleville ne seront pas expulsés


agressions


L’association "traces" a changé les clés des parties communes des ateliers de la Forge. Ils instaurent l’accès à certaines heures, décloisonnent les espaces de travail des artistes et cachent les travaux qu’ils estiment pouvoir être choquant pour les enfants. L’une des artistes du lieu a été agressée physiquement mardi soir. Nous lui avons conseillé de porter plainte au commissariat.

Cette violence physique et symbolique intolérable est en totale contradiction avec les engagements de M. Girard devant le Conseil de Paris.

Il faut que les déclarations politiques soient concrétisées et que "Traces" revienne à une attitude respectueuse du travail de création. Les solutions de remplacement que nous demandons depuis des semaines deviennent d’une extrême urgence avant qu’un incident grave, qui engagerait la responsabilité de la ville de Paris, ne se produise.

Nous demandons l’intervention rapide de tous les élus.

le SNAPcgt


Non à l’expulsion des artistes de la Forge


(par François Miehe, le 5 mai)

LA FORCE DE L’ART C’EST LES ARTISTES ?

A l’heure où Paris se veut capitale mondiale de l’art contemporain avec la Force de l’Art au Grand Palais ìl y a quelque chose d’indécent à voir la Ville de Paris exiger par jugement... avec astreinte financière, la mise à la rue des artistes de la Forge, apparemment sans souci des conséquences d’une telle décision sur la vie de cette vingtaine d’hommes et de femmes brutalement privé(e)s des moyens d’exister professionnellement.

Nous appelons les artistes à ne pas tomber dans le piège de luttes fratricides entre associations : il n’y aura à la sortie que des victimes ! mais au contraire à se mobiliser pour obtenir une rencontre avec les élus parisiens, à laquelle nous sommes prêts à participer.

Plus largement, nous appelons les artistes, et les organisations professionnelles, à dénoncer la quasi démission des collectivités territoriales, en matière de construction d’atelier d’artistes au niveau de la ville de Paris, des départements et du conseil régional, au point que les commissions d’attribution des ateliers ne sont plus réunies depuis des mois faute d’ateliers à attribuer !

Nous appelons à l’unité des organisations professionnelles pour obtenir, outre le relogement des artistes de La Forge, des négociations et un vrai plan de construction d’ateliers d’artiste en région Ïle de France, avec la ville de Paris, les départements et la Région, sans différer les possibilités immédiates d’attributions de locaux inoccupés comme les RDC d’immeubles sociaux (ou les gendarmeries désaffectées des départements comme le 94).

La véritable Force de l’Art c’est qu’il y ait des artistes en capacité de créer : nous n’imaginons pas qu’une majorité de gauche au Conseil de Paris s’accommode d’une décision de justice qui se traduirait par l’expulsion des artistes de La Forge sans autre souci que force reste à la Loi.

le SNAP-PARIS ILE DE FRANCE Paris le 5 MAI 2009

VIDEO REPORTAGE

autres articles sur le sujet :

Logement et Atelier

logements ateliers à Paris

NON AUX EXPULSIONS D’ARTISTES